Skip to main content

Le paradis des pauvres

Welcome to wonderland

[John Hash]
Jeune, je n'avais pas de posse, je n'avais même pas de grand frère

Tenté le tout pour l'impossible, je ne savais pas comment faire
Le biff ou tu m'enfermes, négro devant l'avenue
Le petit garçon que j'étais serait choqué de celui que je suis devenu
Seul le poids de mes erreurs est bien trop lourd pour Morphée
Est c'que la vie est faite pour brasser ? Est c'que la vie est faite pour morfler ?
J'en ai vu des horreurs, le sommet m'attirer
Même dans les pav', dans les caves, dans les GAV's, j'n'ai jamais vu la chute d'aussi près
J'ai, j'ai d'autres soucis depuis qu'j'ai compris tout ça
Un peu trop nègre pour ceci, pas assez nègre pour cela
Je sais, je le conçois
Les amis, les amors, je le vois, je sais, je les déçois

J'ai eu l'aperçu des écrits, je n'ai presque plus à m'en faire
J'ai eu ma loge pour les zéniths, j'aurai ma loge pour l'enfer
Presque plus à m'en faire, sur la corde, moi, j'ai trop tiré
À quoi bon mourir si mon âme continu d'être torturé ?

[John Hash]
J'aurais pu devenir faible mais je suis devenu un fauve
C'est la loi de la jungle, bienvenue au paradis des pauvres
Les sentiments sont traîtres, le temps des cœurs est morose
Dur de voir la vie en rose au paradis des pauvres
Des soirées entières sous shit et whisky coca

Nos nuits sont plus blanches que noires au paradis des pauvres
Mes destins tragiques, on ne sait même pas c'qu'on deviendra
On vit donc on mourra au paradis des pauvres

[Saïga]
La douleur de perdre un proche est-elle plus violente que la mort elle-même ?
Je ne suis pas de ce qui ne font pas de choix même dans le doute on mène
Tenu par la misère, je ne vois plus le bonheur
Parait qu'il y a des faux là
Baladé par des faux, planqués comme des voleurs
Cachés sous des foulards
Jugé sur nos apparences, la grosseur d'ton porte-feuille
Certains de mes proches sont déjà parents et ton pote te porte l’œil

J'ai du mal à voir le fond de mes poches
Même dans un jean de qualité
Je ne ferme pas l’œil, j'suis guetté par la mort
Mes djinns sont calibrés
Hey , ils vont nous valider, c'est ça l'idée c'est ça l'idée
On gère la qualité dès l'arrivée
Comprendre le monde comme Galilée, des mots que j'allitère
Le malheur me fait du pied, mon destin tape des galipettes
Mon reflet dans le miroir, la fierté dans l'habitacle
Plus j'passe du temps sur terre et plus j'me dis qu'la mort c'est vital
Fantasme sur mes rêves, ouais j'contemple derrière la vitre

La vie n'est pas si belle comme cette fille derrière le filtre

[John Hash]
J'aurais pu devenir faible mais je suis devenu un fauve
C'est la loi de la jungle, bienvenue au paradis des pauvres
Les sentiments sont traîtres, le temps des cœurs est morose
Dur de voir la vie en rose au paradis des pauvres
Des soirées entières sous shit et whisky coca
Nos nuits sont plus blanches que noires au paradis des pauvres
Mes destins tragiques, on ne sait même pas c'qu'on deviendra
On vit donc on mourra au paradis des pauvres
Chanson suivante: Le temps file(Raccourci: →)

Notre site utilise des cookies pour tracker anonymement les sessions utilisateurs et pour faciliter la navigation sur le site. Vous pouvez néanmoins utiliser le site sans les accepter.