Skip to main content

L'Appât

C'est pas qu'on soit des faibles
Mais tout nous agresse
Avant qu'on soit défait
On vous le confesse
C'est pas qu'on soit pas fiables

Mais toutes ces promesses
Qu'on nous fait sont des fables
Si bien qu'on régresse
Ça nous choque
Ils cotent, ils toquent au pas de porte
S'ils nous contrarient s'en moquent
Fixes flasques sous leurs casques
Il faut bien que quelqu'un y passe

Il pleut, il pleut sur moi
Je veux rentrer chez moi
J'ai pas d'argent sur moi
La rue n'en finit pas
Il pleut, il pleut sur moi
Je veux rentrer chez moi
Mais voilà
On me suit pas à pas
Ce soir je suis la proie

L'appât

C'est pas qu'on soit des lâches
Mais tout nous rebute
On est sobres à la tâche
Mais on exécute
C'est pas qu'on soit des cloches
Mais toutes ces caresses
Pour mieux nous faire les poches
Nous tenir en laisse
Ça nous froisse
Ils troquent, ils croquent Coke et Crack
Ils bronzent, on brûle, ils sont botoxés
Bas les masques
C'est simple comme un coup de fax

Il pleut, il pleut sur moi
Je veux rentrer chez moi

J'ai pas d'argent sur moi
La rue n'en finit pas
Il pleut, il pleut sur moi
Je veux rentrer chez moi
Mais voilà
On me suit pas à pas
Ce soir je suis la proie
L'appât
Chanson suivante: Me voilà bien(Raccourci: →)

Notre site utilise des cookies pour tracker anonymement les sessions utilisateurs et pour faciliter la navigation sur le site. Vous pouvez néanmoins utiliser le site sans les accepter.