Skip to main content

La Femme adultère

Quand il soufflait sur ton corsage
Le vent de la miséricorde
Comme un pendu au bout de sa corde

Je balançais

Quand il soufflait sur nos voyages
Le vent de la désespérance
Comme un pendu sur sa potence

Je desséchais

Et quand il soufflera l'Amour
Aux voiles de ton beau navire
Afin que nul ne puisse en rire

Je te tuerai
Chanson suivante: Dans les draps que l’amour(Raccourci: →)

Notre site utilise des cookies pour tracker anonymement les sessions utilisateurs et pour faciliter la navigation sur le site. Vous pouvez néanmoins utiliser le site sans les accepter.