Skip to main content

45 tours

Dans les archives du temps passé
J’ai essayé de m’effacer
De brûler mes rêves d’enfance
Les blessures de l’adolescence
Dans les combles, dans les greniers
J’ai balayé ce que j’étais
Les souvenirs ont la dent dure
Ils nous reviennent à la figure
Dans les parfums qu’on a aimé
Les mots qu’on croyait oublier
Rien ne s’en va de ma mémoire
Ni ton visage ni ton regard
Dans le fond qu’est-ce qui a changé
On est juste un peu fatigués
Un peu lasse de nos sanglots
Ta voix noyée dans un écho
Et je cours, je cours
Après les 45 tours
Le temps passe hélas tout s’en va
Comme toi et j’accours
Dans nos hasards organisés
De grands voyages improvisés
Il me reste encore des valises
Nos 2 passeports quelques devises
Dans les archives du temps passé
J’ai essayé de m’effacer
Aucune gomme n’y est parvenue
Je viens à toi le coeur à nu
Dans les parfums qu’on a aimé
Les mots qu’on croyait oublier
Rien ne s’en va de ma mémoire
Ni ton visage ni ton regard
Dans le fond qu’est-ce qui a changé
On est juste un peu fatigués
Un peu lasse de nos sanglots
La voix noyée dans un écho
Et je cours, je cours
Après les 45 tours
Le temps passe hélas tout s’en va
Comme toi
Et j’accours, je cours
Après mes chansons d’amour
Je meurs de peur
Et je reste sans voix
Sans voix

Chanson suivante: Station Othoniel(Raccourci: →)

Notre site utilise des cookies pour tracker anonymement les sessions utilisateurs et pour faciliter la navigation sur le site. Vous pouvez néanmoins utiliser le site sans les accepter.