Skip to main content

Diviser pour mieux régner

[Olivier Besancenot]
Les uns contre les autres ils nous dressent
Nous stigmatisent nous oppressent
En victimes ils voudraient que l'on pose
S'attaquer aux effets jamais on cause

Pouvoir non partagé
Richesses non partagées
8 milliardaires au sommet
3 milliards et demi se font spolier

Financiers n'est pas cagoulés
Sponsors officiels de l'Élysée
Place les pions sur l'échiquier
Dans les media beaucoup de chiqué
Dans vos ??? des manettes de billets
Dans nos quartiers le mal-être par milliers
On ne sait même plus à qui se fier
En vrai pour Macron t’es qu’une planche à billets

Et tu voudrais qu'on reste tranquille
Après tout ça
Qu'on ne mente pas, ne vole pas, ne triche pas

Après tout ça
Tu voudrais qu'on reste docile
Après tout ça , tout ça
Le carnage de tes lois

Diviser c'est la technique pour mieux régner
Divier

[Coluche]
On est vachement balèze, pas tout mais y’a des trucs on est vachement balèze, y’ des trucs.. Ah si ! En politique on est vachement balèze, surtout en politique française. On est parmi les plus balèzes du monde.

[Ous-D-Ous]
On vit au quartier avec toutes les communautés.
Mais être stigmatisés, c’est c’qu’on m’a écopé (?)

Dans leur François t’es Charlie ou t’es dans l’néant

[Ous-D-Ous]
2017 on prend les mêmes et on r’commence
2017 politiciens dans l'opulence
2017 on fera entendre nos voix
Le pouvoir au peuple il sera temps d’virer ces rois
2017 on prend les mêmes et on r’commence
Le pouvoir au peuple on fera respecter nos droits

[Ous-D-Ous]

Si on traficotte c’est pour faire le plein d’blé
Mener la grande vie squatter dans les soirées huppées

A l’instar des flambeurs sur la Côte d’Azure
??? dans l’rouge car on a grandi à la dur
Déboirs, c’est là d’ssus qu’on a battu
Pour nos mère la haute couture s’arrête aux rayons de Tati
Archi d’accord qu’on doit monter en grade
Mais j’s’rai pas c’porc de service de service qui pousse ses frères à la noyade
Le panorama c’est pas l’Panama ou Singap’
Et c’est pas des lingots d’or que cache le fond du sac
Des mômes dans un système qui tourne pas rond
Aucune loyauté c’est normal que le peuple soir marron
Les manuels de l’ENA vous apprennent les bonnes moeurs
Donneurs de l’çons pour les magouilles vous êtes les first

Hé p’tit choisis bien tes amis dans la cour
Squatte le premier rang et tu seras une Betancourt

[Ous-D-Ous]
2017 on prend les mêmes et on r’commence
2017 politiciens dans l'opulence
2017 on fera entendre nos voix
Le pouvoir au peuple il sera temps d’virer ces rois

2017 on prend les mêmes et on r’commence
2017 politiciens dans l'opulence
2017 on fera entendre nos voix
Le pouvoir au peuple on fera respecter nos droits

On vous evnverrait tous au trou
Dans nos rêves les plus fous

C’est du matraquage fiscal, pas d’phobie qu’on crève nous
Tôt l’matin on souffre pour l’économie
Alors bafouer nos droits pour certains c’est une belle connerie
Ni larme ni compassion on a la tête sous l’eau
Et c’est pas un discours bobo qui nous fera sortir du flot
C’est si facile de jacter dans sa villa cozy
Vous détestez les pauvres, aimez qu’les riches, les stars aussi
Ni taulards ni cancres on veut voir nos gosses finir en haut
Enfants du monde, pas d’histoire de race pour nos marmots
Radine parfois est la vie, c’est pas Disnyland
Laissez tomber si vous êtes mous comme un fromage d’Hollande

En froid avec le peuple arrive bientôt le tourbillon
Même si faire tout beau tout neuf à priori c’est l’bon filon
En soit racistes au fond d’leur âme alors ils veulent qu’on s’casse
Les Roms, les musulmans c’est bizarre toujours la même valse

2017 on prend les mêmes et on r’commence
2017 politiciens dans l'opulence
2017 on fera entendre nos voix
Le pouvoir au peuple il sera temps d’virer ces rois

2017 on prend les mêmes et on r’commence
2017 politiciens dans l'opulence
2017 on fera entendre nos voix

Le pouvoir au peuple on fera respecter nos droits

[Olivier Besancenot]
Hé ouais 2017 on prend les mêmes et on r’commence
Ecoute les parler tu verras l’visage de la finance
Il est grand temps qu’on prenne nos propres affaires en main
Qu’on se laisse plus représenter par ces politiciens
Qui parlent en notre nom alors qu’ils ne connaissent pas nos vies
Leurs promesses sont bidon et l’atmosphère devient purrie
Ils ne doutent de rien pourtant rien n’se passera comme prévu
Car le système nous saigne pour des rebuts et corrompus
C’est pas vraiment d’chef ou d’leader dont on est orphelin
Simplement d’la conscience qu’on peut écrire notre destin
Notre site utilise des cookies pour tracker anonymement les sessions utilisateurs et pour faciliter la navigation sur le site. Vous pouvez néanmoins utiliser le site sans les accepter.